Texte à méditer :   Les vents et les vagues sont toujours du côté des navigateurs habiles.   Edward Gibbon, 1788.
Vous êtes ici :   Accueil » N°279 » Février 2022
    Imprimer la page...

N°279 - Février 2022

Chers amis vidéastes,

Après deux mois de confinement (décembre 2021 et janvier 2022), nous avons pu reprendre nos séances RCCW ce mois de février 2022. Ceci, en respectant les règles sanitaires suivantes :
- nous gardons notre masque et aérons la salle via les deux portes.
- dans la salle de projection, nous gardons un siège libre entre chaque membre
- le détecteur CO2 (mis à disposition par l'école) nous donne les informations de contrôle (maximum 1.000 ppm).
- nous réduisons l'entracte à 15 min, et appliquons le nouveau système "Pozobar" proposé par Dany.

Ce périodique reprend les 3 réunions suivantes :
- Réunion spéciale du Comité RCCW le 22 février 2022
- Réunion du 8 février 2022 - Réunion du 22 février 2022

Anniversaires. Nous fêtons l'anniversaire de :

- André Thisse le 10 février
- Dany Dumont le 22 février

Voici tout d'abord l'Editorial de Jean Plas.
Encore un grand merci à Jean pour sa participation active à la rédaction de ce MACAméscope : l'éditorial, les commentaires sur les films, le dossier "Technique Vidéo".

Réveillez le génie qui est en vous !

La vidéo est votre violon d’Ingres, votre hobby, comme on dit aujourd’hui, et tout ce qui s’y rapporte, et ce qui est plus intéressant encore, c’est l’intérêt que vous lui portez, et l’usage que vous en faites, car il est déterminant dans l’évolution de votre production.

Certains pensent que l’avenir du vidéogramme est derrière nous et que cet « art » suit un lent mais irrésistible naufrage, comme le fut celui des canotiers de paille (Maurice Chevalier), des moulins à café (Peugeot) ou du sel de soude Solvay (Pour la vaisselle). Vous hésitez à produire, vous craignez de montrer de quoi vous êtes capables, pourtant il y a du génie en vous. Les avis et les critiques vous indisposent. Et pourtant au désagrément d’être jugé répond le désagrément supérieur, de n’être pas jugé. Si les artistes, écrivains ou compositeurs n’étaient pas quelquefois traînés dans la boue, ils seraient déçus.

Dans son allocution de bienvenue, lors des retrouvailles du 8 février, le président Dominique, a clairement exposé que le but d’un club de vidéastes n’était pas de regarder des films en spectateur passif, mais d’examiner les réalisations projetées avec un œil critique bienveillant certes, mais quand même animé d’un regard d’examen, qui peut être positif ou négatif, suivant la personnalité, l’âge et l’environnement de la personne qui s’exprime.

Et la critique prouve l’intérêt que le spectateur porte à votre réalisation. Sans objection il n’y a pas de discussion.

Un proverbe chinois dit : « On ne jette de pierres que dans l’arbre fruitier » Vous n’avez aucun intérêt à refuser ces côtés volcaniques et tumultueux de certains, ils sont salutaires, sans eux pas de remise en question, la critique n’est pas une attaque personnelle, elle est une preuve d’intérêt. Produire, montrer, réaliser un film, c’est toujours prendre des coups, pas de production sans le plaisir d’ouvrir un débat, de secouer le conformisme, d’entrer dans l’arène.

La vie est un sport de combat, alors réveillez le génie qui est en vous et produisez que diable !

Réunion spéciale du Comité RCCW, le 22 février 2022 à 13h30

L'objectif principal de cette réunion est de planifier l'agenda et le programme des 7 prochaines séances, de mars à juin 2022.

Suite à l'annulation de 4 séances RCCW en décembre 2021 et janvier 2022 à cause du confinement, le Comité donne priorité aux activités :

- de formation (ateliers, tutoriels)
- d'analyse des films de nos membres

Les activités suivantes sont reportées :

- l'Excursion Day à Louvain reporté en 2023.
- le Concours "One Minute Film" reporté fin 2022.

Voici l'agenda 2022 adapté de nos prochaines séances :

– Février 2022 mardi 08/02 OK - Reprise des séances RCCW + 5 films présentés
                        mardi 22/02 OK - Atelier "Initiation au trucage" par Guy + 5 films présentés

– Mars             mardi 08/03 Présentation du Tutoriel "Edius sur le bout des doigts" par Guy
                        mardi 22/03 Séance
– Avril              mardi 26/04 Séance
– Mai               mardi 10/05 Banquet RCCW du 1er mai
                        mardi 24/05 Atelier "Filmer avec un drone" par Dominique

Juin               mardi 14/06 Séance
                        mardi 28/06 Assemblée Générale

Séance du 8 février 2022.

Présents 13 membres : Dany, Lydie, Alain, Noël, Philippe, Dominique, Jean, Guy, André T., André VD., Yolande, Paul et Jean-Paul.

Part 1 : Agenda des réunions - par André

Un Powerpoint des prochaines activités RCCW, de février 2022 à fin juin 2022, est présenté aux membres présents.

Cet agenda a depuis été revu lors de la réunion spéciale du Comité RCCW du mardi 22 février. Vous trouverez en Annexe 1 l'agenda définitif de cette saison.

Part 2 : les films de nos membres

La Normandie de la comtesse de Ségur (8’ 22’’) - Film de Lydie et Jean.
Russe d’origine, Sophie Rostopchine a 17 ans quand elle arrive en France. Mariée à 20 ans au comte Eugène de Ségur, lors d’une promenade le couple voit le manoir des Nouettes qui est à vendre. Mais c’est seulement à l’âge de 57 ans, inspirée par ses petits-enfants, qu’elle commence sa vie littéraire dans le parc du manoir. Témoin de son temps, la comtesse de Ségur fait vivre à travers ses écrits, des images champêtres qui ont meublés notre enfance.

Ce que vous en dites : Bon commentaire bien dit avec naturel et une diction parfaite. Film intéressant, narratif et dynamique. Un seul sujet concis et dense. Discussion si oui ou non il y a un peu trop de panoramiques ? Mais les réduire réduirait aussi le dynamisme du montage.

"Wavre en fête" (5’ 20") - Film de Dany
Promenade dans le centre de Wavre, un soir de décembre. Le film nous montre une animation périodique de la ville d’habitude bien calme le soir.
Entendu dans les rangs : Images bien cadrées et atmosphère bien rendue. Son d’ambiance et musique enregistrée en life bien dosée. Discussion s’agit-il d’un interlude ou d’un documentaire ? On penche plus, comme le film comprend, une approche, un développement et une chute, le tout soutenu par une musique appropriée, vers un documentaire.

*** POZOBAR*** Au break, chacun retire sa boisson au Pozobar, et la boit dans la salle de projection.

"Oise et Picardie" (12’00") - Film de Guy.
Ce film nous emmène à la découverte de St Valéry sur Somme, du parc du Marquenterre et du château méconnu de Pierrefonds dans l’Oise. Vos opinions : Les images sont d’une stabilité impeccable même en mouvement. Les panoramiques font découvrir les charmants villages de la baie de Somme. Les infographies sont remarquables. Les plans du château et dans le château sont bien cadrés, les images bien composées. Les gros plans des statues et de l’architecture sont bien appréciés.
Discussion, n’aurait-il pas été préférable de scinder la réalisation en deux, les sujets de la baie de Somme avec les villages et le parc ornithologique et le château étant différents, la réalisation aurait pu être présentée séparément. Petit échange de vue concernant la police de caractères et l’emploi « slow-motion ».

"Couleur d’été" (4’00") - Film d’Alain.
C’est une invitation à la visite d’un jardin où les fleurs ont un parfum de couleurs sous un ciel azur. C’est un pays où il n’y a pas de ciel gris et où l’on ne voit pas tout en noir et Blanc. C’est aussi une vidéo où j’ai expérimenté mon caméscope en perspectives et changements de profondeurs de plans. C’est un bon moyen pour valoriser des objets à l’écran. Tout cela au rythme de deux illustrations musicales. Quatre minutes de rêveries en couleur.

Vos impressions : Un montage en cut, sans aménagements ni retouche de plans, les images très belle des fleurs également très belles. Tout cela mériterait d’être retravaillé. Discussion. Pour réussir un « focus variable », il faut impérativement utiliser la bague de l’objectif du caméscope, s’il en est équipé.

"Les perroquets à la kermesse" (6’30") - Film de Noël.
C’est un extrait des « Variétés zin@ttendues ». Un festival de variétés du 28 novembre 2021 que Noël a mis en scène, organisé et interprété. A regarder sans se poser de question. Un bon moment de détente.
Et vous en dites : Le film a été cadré par l’épouse de Noël. On apprécie beaucoup le jeux de et des acteurs. Notre ami Noël nous étonnera toujours. Comme dit dans le synopsis, un bon moment.

La séance se termine à 17h30.

Séance du 22 février 2022.

Présents 14 membres : Dany, Lydie, Alain, Noël, Philippe, Dominique, Jean, Guy, André T., André VD., Yolande, Claude, Jean-Paul et Georges Arcelin.

Dany a son anniversaire ce jour … Très bon anniversaire, Dany.

Part 1 : Initiation au trucage" par Guy

L'objectif est de montrer aux utilisateurs Edius comment faire des trucages "avancés". Ces trucages peuvent être réalisés dans chaque logiciel de montage. Ces effets sont démontrés par Guy, qui portable à l’appui, tout en projetant les effets produits, explique comment modifier, avec le logiciel de montage, les plans avec « Masques » et « Remapage ».

‘’L’Arbre Magique ‘’ qui permet de faire disparaître un personnage !
 Il suffit de créer deux pistes vidéo. Sur la piste inférieure on place l’entièreté du clip avec le personnage en mouvement, tandis que sur la piste supérieure se positionne le clip du paysage avec l’arbre mais rogné depuis la gauche jusqu’à l’arbre. Cette partie (rognée) devient donc transparente et laisse apparaître le personnage jusqu’à l’arbre derrière lequel il va disparaître.

’Car Wash de rêve’’.
Ici on aborde l’utilisation de l’effet ‘MASQUE’ qui permet grâce à l’outil Rectangle, Cercle ou Plume de sélectionner (ou détourer) une zone du clip. Dans le même clip le personnage est filmé à quatre endroits différents de la voiture, ensuite on divise ce clip en quatre sections avec le personnage positionné chaque fois à un endroit différent et on superpose ces différents clips sur quatre pistes vidéo. Ensuite on applique l’effet ‘MASQUE’ sur chacune des trois pistes supérieures en détourant le personnage avec l’outil PLUME et on rend la partie extérieure de cette sélection transparente.

"Remappage Temporel’’
Cet effet (qui se trouve dans ‘Effet Temporel’) permet d’accélérer ou de ralentir une partie d’un clip de façon progressive. Attention, avant d’appliquer cet effet, il faudra désynchroniser la piste son et la piste vidéo du clip sinon le son sera également ralenti ! Part 2 : Films de nos membres *** Le but est d'analyser chaque film, et de donner des commentaires concrets, positifs et négatifs. *** ***

Nous continuons à appliquer le principe : présenter un film par membre.

Part 2 : Films de nos membres

*** Le but est d'analyser chaque film, et de donner des commentaires concrets, positifs et négatifs

"Etrange musée Tatin" - (5'02") - Film de Yolande
Synopsis : Le musée à ciel ouvert de l'artiste Robert Tatin, situé en Mayenne. Entendu dans les rangs : La voix de la narratrice est impeccable, belles images et musique bien adaptée. Très bonne réalisation d’un thème intéressant. Le sujet fait penser à la réalisation du facteur Cheval à Valence (F). Il serait peut-être souhaitable d’amplifier le son de la voix, et d’en modifier les « Aigus » et « Graves ». Discussion cacophonique sur l’emploi d’un filtre « Pop ».

Lors de l’enregistrement d’un commentaire au montage, il n’est pas rare que le texte parlé contienne des consonnes « plosives », notamment les « p » et « t ». Pour réduire leur impact sur le micro, un filtre dit « anti-pop » est indispensable. Par ailleurs, lorsqu’on utilise un micro-cravate en extérieur et que le vent souffle, une mini bonnette bien adaptée à la taille lilliputienne de la capsule se révèle fort utile. La réalisation « maison » de ces deux accessoires est à la portée de tous, ne vous en privez pas. Voir le dossier "Technique Vidéo" ci-dessous.

"Mieux filmer en 2022" - (8'20") - Film d'André VD
Synopsis : comment utiliser les conseils de notre MACAtelier, donné par Jean, pour apprendre à "Mieux filmer".
Vous en dites : Bravo, avec humour et des mots d’esprit, le réalisateur, utilisant des plans, « de tous les jours », montre un film très agréable, qui explique quelques règles de cadrage. Des images bien stables, prises avec tripode, en utilisant un caméscope Sony AX 33. Bon montage employant quelques « trucs ». une démonstration convaincante de la stabilité du caméscope, même pendant la conduite automobile d’Yolande !!!!!

*** POZOBAR ***

Au break, chacun retire sa boisson au Pozobar, et la boit dans la salle de projection.

‘’Histoire d’une chapelle’’. - (6'13") - Film de Claude
Synopsis : Le film raconte l’histoire d’une famille d’Opprebais ayant perdu tous ses enfants, les parents ont souhaité faire construire une chapelle à la mémoire de leur dernier fils, mort à l’âge de 18 ans. La chapelle est restée sans soin durant des années, un comité de soutien a décidé de réhabiliter celle-ci, en mémoire de la famille Binamé.
Ce que vous en dites : Belle réalisation bien documentée, bon exemple de la mise en valeur du patrimoine abandonné et restauré avec goût. Commentaire exposé avec une diction parfaite et une voix posée. Discussion sur l’emploi du n/b et du sépia des plans en début du film. Claude explique alors ce qu’est une « Fabrique d’église », ses responsabilité et son office. Il y a une Fabrique d’église par paroisse et ce depuis la séparation du culte et de l’Etat sous Napoléon 1er, appelé alors « Conseil de fabrique et Bureau des Marguilliers »

“Une visite de Strasbourg” - (11’43”) - Film de Jean
Synopsis : L’équipée organisée par les amis ULM, qui nous a tous rassemblés dans la capitale Alsacienne, souvenir d’un très agréable petit WE. Vos commentaires : Bon commentaire historique, des plans stables, bien cadrés malgré la foule et l’affluence du public qui ne se remarque pas. Le timbre de la voix du commentateur est relevé à juste titre. Il est conseillé au réalisateur, d’essayer de trouver un ou une volontaire pour enregistrer le commentaire à sa place. La liste des candit(e)s est ouverte.

"Verdun" - (7'00") - Film de Guy
Synopsis : Ville mondiale de la paix, Verdun lieu de mémoire dont il est primordial d'entretenir le souvenir.
Vos réactions : Film difficile à réaliser, musique bien adaptée, mais un peu plus de commentaire serait apprécié. L’utilisation du n/b pour marquer les images du passé est remarquée. A la question « Pourquoi les tremblements » le réalisateur à voulu reproduire le rappel des explosions.

Dossier "Technique vidéo" (Jean Plas)

Fabriquer un filtre anti-pop : Il vous suffit d'un peu de fil de fer de gros diamètre et d'une paire de mi-bas en nylon Coupez environ 70 cm de fil de fer. Avec celui-ci, créez un cercle de 15 à 17 cm de diamètre, en l'enroulant par exemple autour d'un récipient de diamètre équivalent. Fermez le cercle en torsadant le fil de fer sur lui-même. Recouvrez l'extrémité avec une petite couche de ruban adhésif de type gaffer afin de ne pas risquer de déchirer le mibas nylon que vous allez ensuite glisser par-dessus. Nouez la base du mi-bas afin qu’il reste bien tendu. Le restant de la tige de fil de fer va maintenant constituer le «pied» du filtre anti pop. A son extrémité, formez une boucle serrée afin d'y insérer une vis avec rondelle qui maintiendra la tige sur son socle. Ce dernier doit être assez lourd de façon à empêcher le basculement du filtre. Ici, nous avons exploité un poids de fil à plomb de maçon pour composer ce socle, dans l'orifice duquel nous avons glissé la tige de fil de fer. Une petite boucle au bout l'empêche de bouger.

Fabriquer une bonnette de micro-cravate. Pour réaliser cet accessoire, lorgnez du côté des petits pompons ! Par exemple ceux qui ornent fréquemment les bonnets d'hiver ainsi que les bottes de ski pour femme et enfant. Comme il y a généralement 2 pompons par botte, vous pouvez vous constituer un stock de 4 mini bonnettes « maison ». Il faut que le pompon soit aussi petit que possible et surtout constitué de fourrure synthétique. La couleur importe peu mais il est évident que du gris clair fera plus «vraie» bonnette que du rose ou du vert pomme. Détachez-le(s) pompon(s) du support originel (de préférence avec l'accord du propriétaire), puis décousez soigneusement le point de fixation afin de pouvoir extraire la garniture intérieure. Celle-ci est en général constituée de mousse souple. Cousez (faufilez) ensuite un tout petit élastique tout autour de l'ouverture. Il empêchera, d’une part, celle-ci de se distendre et, d’autre part, permettra de maintenir la bonnette bien serrée autour du micro-cravate. Quand vous la placerez sur le micro, n'oubliez pas de ménager un petit espace d'air entre elle et la capsule afin d'éviter les frottements

______________________________________


Date de création : 04/02/2023 @ 14:46
Catégorie : A propos de nous... - Macaméscopes
Page lue 22270 fois