Texte à méditer :   La moisson vient plus du labour que du champ.   Ch. Cahier, 1856.
Vous êtes ici :   Accueil » N°287 » Janvier 2024
    Imprimer la page...

N°287 - Janvier 2024

Janvier 2024 S

Nous commencerons l’année 2024 en vous adressant cet éditorial, Oh ! combien important, puisque commençant par la lettre S, qui évoque les SOLDES.
L’histoire des soldes débute à la fin du 19éme siècle à Paris. A L’époque, un certain Simon Mannoury décide de remettre en cause le traditionnel schéma de vente des produits manufacturés : une demande = une offre à un prix généralement négocié. Il fonde pour cela en 1830 Le Petit Saint Thomas, l’un des tout premiers grands magasins parisiens. Ce haut lieu de nouveauté propose alors aux apprentis consommateurs une multitude de petites révolutions : une entrée libre, des rayonnages remplis de produits vendus à des prix fixes et clairement affichés, une politique d’échange et de retour facilité et l’utilisation massive de la publicité, autrefois appelée « réclame ». Mais ce nouveau schéma de vente entraîne rapidement la multiplication des produits et par conséquent celle des invendus. Simon Mannoury innove une fois encore et organise un évènement commercial dédié, dont le but est de liquider le surstock de l’année précédente à grand renfort de prix cassés. Les soldes sont nées. Très vite, d’autres audacieux s’engouffrent dans la brèche et les grands magasins fleurissent : Le Bon Marché, Le Printemps et la Samaritaine en 1904. En toute logique, ces grandes enseignes adoptent toutes le système de vente avec rabais instauré par Simon Mannoury. Consommer devient alors une distraction à la mode, un loisir plus qu’une nécessité dans ces endroits surdimensionnés aux décors luxueux. Mais pas de précipitations, vous trouverez certainement, en solde, l’accessoire, le petit plus, de surplus vidéo, qui complètera le matériel de la personne qui vous est chère.

9 janvier 2024

Le président Dominique ouvre la séance statutaire.
18 présent(e)s : Claude, Dany, Francine, Christian, Lydie, Jean-Pierre, Alain, Michel (des trains), Michel (le grand), Noël, Philippe, Dominique, Jean, Guy, André T., André VD, Yolande et Paul. Excusé(e)s : Les autres. A pis beurre de tout iou. L’anniversaire de Francine est fêté avec effusions car il tombe pile le jour de la réunion.
Communications de service ! Le secrétaire, Général et perpétuel, André VD, rappelle les dates et détails des manifestations prochaines, One minute film, Challenge, Banquet et Excursion. Il vous enverra un courriel spécial de confirmation.

La séance du 23 janvier, qui devrait comprendre un atelier « Accompagnement musical », est largement commentée, discutée et examinée. Le président annonce les projections de films qui débutent avec :

Au bord du lac de Fabrèges - Film interlude de Francine
Synopsis : En juin 2022, à Fabrèges, dans les Pyrénées, au pied du téléphérique qui conduit au petit train d’Artouste, sur le parking du bord du lac, somnolaient toute une série de vieilles voitures des années 1950-1960. Que faisaient-elles là? Nous ne l’avons jamais su.
Vos commentaires : Images bien nettes, couleurs bien définies. Il manque peut être quelques gros plans des accessoires des voitures pour les mettre en valeur. Comme annoncé par Francine ce film est un simple interlude.

Le tram à Liège - Film de Dominique et son petit-fils Raphaël
Synopsis : « photographie » de l’avancement des travaux pour le tram à Liège en août 2023.
Vous en dites : Bon reportage sur une situation urbaine qui rend la circulation en ville très difficile. Le chantier a débuté il y a 3 ans et est loin d’être terminé. Bonne idée d’utiliser les images de synthèse, prises au musée, pour expliquer la situation. Les plans sur place, bien cadrés, bon montage.

Nocturne en habits de lumières au Parc d’Enghien - Film de Michel
Synopsis : un vidéomapping en 2022. Le mapping vidéo est une technique permettant de projeter des vidéos sur des volumes en jouant avec leur relief.
Entendu dans les rangs : Belles images soutenues par une musique adéquate. L’élément humain n’a pas été oublié. Bien que filmé en nocturne, la balance des couleurs est très bonne. Quelques gros plans soutiennent la réalisation. Mais un petit mot d’introduction aurait peut-être été bienvenu, sur ce film qui reste un interlude, mais que dire d’un Son et Lumières ?

Promenade matinale - Film de Raoul
Synopsis : des prises de vues lors de mes petites promenades, lorsque j’ai occasion et par beau temps, dans le Parc de la Héronnière/Pêcheries près de chez moi.
Votre examen : Encore un interlude. Les images sont poétiques, bien cadrées. Raoul a réussi, en utilisant la faune et la flore devant chez lui, à réaliser un petit film agréable. Mais il y a-t-il un mélange de tonalité de plans ou de période de prise de vues ou de codecs ? On constate une certaine surexposition de certains plans et un très léger contraste de couleurs.

Saumur et Saumurois – Film de Lydie.
Synopsis : C'est à l'ouest de Tours, dans cette vallée parsemée de plus d'une centaine de châteaux, que serpente le plus long fleuve de France, la Loire, qui porte ce doux climat angevin et la lumière de l'océan.
Vos commentaires : Très belles images, avec une belle lumière. Bon commentaire qui soutient le film. La première partie du film est très peu soutenue par un accompagnement musical, cela est remarqué et manque dans le film. Également, le Cadre Noir, institution de Saumur n’est pas évoqué.

POZOBAR

Guy vous prie de noter qu’il n’a pas la possibilité de préparer l’atelier « Edius » de Février. Notez donc svp qu’il n’y aura pas d’atelier « Edius » le 6 février et que la séance débutera à 14h30. Notre visite à TV-Com - Film de Guy - analyse via JOG SHUTTLE Synopsis : Le 26 octobre, Max Zimmermann, directeur de TV Com, nous a accueillis dans ses locaux à Ottignies. A différentes reprises il nous a fait part de son intérêt au sujet d’une collaboration entre TV Com et le RCCW. Guy a développé un film sur notre visite à TV-Com. Il l’a présenté en séance du 21/11/2023. Il a revu son film, sur base des remarques. Il souhaite finaliser son film, avant sa réunion le 17 janvier 2024.
Votre examen : Avis variés et discutés, non pas tant sur la réalisation du film en lui-même, que l’assemblée trouve très bien monté, avec des images bien nettes et bien cadrées, et qui reconnait la performance d’avoir pu résumer en quelques minutes, les paroles très prolixes de M. Zimmermann. C’est surtout ce que TV Com peut apporter au Club qui est discuté et qu’allons-nous en retirer et comment ? Enfin à revoir après le 17/01/24.

Le président ferme les débats à 17h30. 

Séance statutaire du 23 janvier 2024.

Il est 14h30, voici le président Dominique.
Vous êtes nombreux : Jean-Pierre B., Claude, Dany, Francine, Christian, Lydie, Bernard, Jean-Pierre, Alain, Michel (du train), Michel (le grand), Noël, Philippe, Dominique, Jean, Guy, André (le grand argentier), André (le garde des sceaux), Yolande et Paul. Absents : Les autres.

Communications de service : TV-Com. : La réunion prévue avec la chaîne régionale n’a pu se tenir à cause de la météo défavorable. Un nouveau rdv sera pris dans l’avenir.

Excursion du 28 mai : Le secrétaire André expose les prémices de cette escapade. Vu les difficultés de déplacements dans Bruxelles, l’utilisation d’un car semble nécessaire. L’excursion se limiterait à l’après-midi avec la visite du musée Horta, rue Américaine, et de la maison Hannon, avenue de la Jonction. Les entrées ainsi que le car reviendraient à 60.00€ par personne. Le secrétaire attend vos commentaire sur ce projet.

Dominique présente les projections des films des membres.

Militaria - Film d’Alain
Synopsis : Militaria est un rendez-vous de collectionneur d’objets militaires (armes, équipement, matériels de véhicules militaires). Cet évènement a lieu à Wavre, une fois par mois et est un rendez-vous international.
Vos avis : Les images rendent bien l’atmosphère de ce salon presque exclusivement masculin. Les interview sont intéressantes, malheureusement captées sans micro-cravate, le son est perturbé par le bruit d’ambiance. Les plans sont stables malgré l’absence de trépied.

Les châteaux de Bourgogne - Film de Jean
Synopsis : Au XIVe siècle, à l’époque des ducs de Bourgogne, les quelques masures de paysans des villages, vivotent à l’abri de véritables places fortes, que Charles le Téméraire qualifie de places de guerres assises sur les terres importantes de Bourgogne.
Les commentaires : Très belles images, bien cadrées avec une belle luminosité. Le son est bien équilibré. On découvre une belle région. Commentaire intéressant qui fait comprendre la vie à cette époque-là. On reconnaît déjà la dextérité, la capacité et le savoir faire des artisans de l’époque qui maîtrisent également les outils de cette époque.

Cirque du soleil – film de Bernard. 1er film de Bernard, nouveau membre, film tourné en caméra cachée avec un appareil de photo numérique XHz, et monté avec le logiciel « Clip Shaw ».
Vos avis : Bon résultat, performance réussie d’avoir pu sélectionner quelques minutes dans un spectacle d’1H30. Les images sont bonnes et les plans retenus sont bien sélectionnés. Mais quand on filme un spectacle il est utile et prudent de réduire l’ouverture d’un ou de deux diaphragmes pour éviter que les plans du centre de la scène, cad ceux en pleine lumière, ne soient « cramés ». Les premières minutes de son sont inexistantes. Pour en monter l’intensité, il suffit de multiplier les pistes audios et de les superposer avec le plan audio à reproduire.

OXYGENATION - Film de Guy
Synopsis : Durant le COVID, alors que l’on ne pouvait pas quitter le pays, escapade dans les Ardennes Belges, Françaises et Luxembourgeoises.
Vous en dites : Bonne pub pour la nouvelle DJI3. Plans et séquences très dynamiques avec des images bien stables, bien que prises en marchant. La nouvelle DJI3 est nettement améliorée par rapport aux modèles précédents, cet appareil peut également être commandé à distance par smartphone et voit aussi son autonomie doublée.

POZOBAR

Bill Viola - Film de Dominique
C’est un film que j’ai réalisé lors de ma visite de l’exposition à la Boverie de Liège. Synopsis : Depuis 45 ans, les œuvres de Bill Viola explorent les questionnements humanistes et spirituels. Découvrons-le…
Et vous en dites : Le film, les images, la présentation rendent bien l’atmosphère, l’émotion et donnent envie de visiter cette exposition. 18 tableaux d’œuvres toutes curieuses, au montage complexe qui prennent et nécessitent un examen et une attention soutenue pour en retenir la synthèse. Il est permis de filmer sans problème cette exposition qui demande deux heures pour être appréciée.

PARTIR - Film de Christian Goossens
Synopsis : Sur une chanson de Salvatore Adamo, Christian a mis en images ses multiples départs vers l’Afrique. Entendu : Belles images de bateaux qui entrent et sortent du port d’Ostende un dimanche de Pentecôte.

Les pommes tapées du Val de Loire - Film de Michel
Synopsis : Site unique en France sur les bords de la Loire, le musée de la Pomme tapée attire de plus en plus de visiteurs. Vos analyses : Plans bien cadrés, stables et lumière bien contrôlée. C’est la première fois que Michel dit son commentaire, sa voix passe bien et est très claire. Les commentaires de la guide sont également très bien enregistrés et sont bien clairs. Il semble que la Nasa soit intéressée par le concept qui a été utilisé par la marine au temps de la navigation à voile. Le Casablanca ne permet pas le floutage, pourquoi ne pas utiliser le titrage, et mettre sur le visage que l’on veut cacher, une lettre consonne, de la police, de la teinte et à la dimension requise ? Cela serait une solution moins encombrante que les panneaux complets.

A 17H30 le président Dominique ferme les débats.


Date de création : 26/04/2024 @ 15:01
Catégorie : - Macaméscopes
Page lue 216 fois