Texte à méditer :   Les vents et les vagues sont toujours du côté des navigateurs habiles.   Edward Gibbon, 1788.
Vous êtes ici :   Accueil » 12 Astuces pour ne pas rendre vos vidéos de vacances ennuyeuses
    Imprimer la page...

12 Astuces pour ne pas rendre vos vidéos de vacances ennuyeuses

12 Astuces pour ne pas rendre vos vidéos de vacances ennuyeuses.

P1.jpg

Vous revenez fraîchement de vacances et vous ne souhaitez qu’une chose : montrer ce que vous avez fait à vos amis et votre famille grâce aux nombreuses vidéos que vous avez capturés. Mais vous ne voulez pas que votre film soit barbant ? je vous donne une liste de 12 astuces pour éviter cela.

Rendre captivantes les vidéos de vos vacances n’est pas chose aisée. Généralement, la famille et/ou vos amis est bon publique, même si ce qui les retient vient du fait que vous soyez réunis autour d’un chocolat chaud (je plaisante… quoi que …). Vos amis peuvent ne pas être réceptifs et encore moins des inconnus !

Je tiens à vous informer d’une chose évidente : pour qu’un film soit captivant et agréable à regarder, il faut obligatoirement passer lors du montage vidéo par supprimer les séquences inutiles que vous avez accumulé et accumulé dans la carte mémoire de votre caméscope. C’est un minimum ! après avoir regardé et visionné des vidéos, j’ai retenu 12 astuces :

1.      1. Ne pas trop bouger votre caméscope

Évitez lorsque vous filmez, de faire trop de va et vient avec la caméra. Ne zoomez/dézoomez pas sans arrêt. Privilégiez des prises de vues fixes. Cependant, vous pouvez, d’un plan large, zoomer sur un des éléments d’intérêt que vous allez détailler par la suite. Exemple, d’un point de vue, on aperçoit une église ou autre lieu saint que vous allez visiter. Zoomez sur ce lieu et ensuite, viennent alors seulement les plans de votre visite dans ce lieu.

P4.jpg

2.      2. Gardez des séquences courtes

Des séquences longues auront tendance à lasser les spectateurs. Préférez des séquences de 2 à 5 secondes.

3.      3. Ne filmez pas à outrance des paysages

Il ne sert à rien de filmer des paysages similaires pendant plusieurs minutes. Ne les filmez que lorsqu’ils changent. Notez qu’il est intéressant de donner à votre film une couleur locale de la région visitée. Y a-t-il des palmiers ou une pinède ? ou bien c’est un paysage urbain (vue en plongée du panorama de la ville dans laquelle vous allez emmener le spectateur) ou encore un port, une côte bordée de falaises, etc.

P2.jpg

4.     

4. Variez si possible les prises de vue de la population locale, la faune et la flore.

Turquie_2012_351.JPG

Turquie_2012_345.JPG

5.      5. Utilisez différentes techniques artistiques (ralentis, time laps, etc.)
Elles peuvent donner de façon agréable un certain ‘’rythme’’  à votre film

6.      6. Variez les plans (serrés, larges, etc.)
vous êtes dans un marché, un souk, une foire artisanale par exemple, utilisez un plan large sur une échoppe, un étal, et filmez ensuite le plan de l’artisan ou du maraîcher et ses mains à l’ouvrage.

Artisant_au_travail.jpg

7.      7. Utilisez une musique de fond.


Vous la choisissez de façon qu’elle soit en harmonie avec vos séquences. On va proscrire du hard rock par exemple… mais une musique douce ou scandée ou encore un chant religieux lors de la visite d’un lieu saint, aussi, privilégiez les musiques et chansons populaires du pays visité.

8.      8. Scindez la totalité des séquences en vidéos de 2 à 4 minutes maximum.

Par exemple : jour 1, jour 2, etc. ou bien, distinguez les villes/pays en utilisant éventuellement un graphique animé représentant la carte et l’itinéraire de votre périple. L’idéal est de caler sur la durée de la musique choisie pour le montage et variez si possible les illustrations musicales choisies pour le montage. Toutefois, votre film, pour être assez vivant et ne pas lasser le spectateur, ne devrait pas excéder 8 à 12 minutes voire 15 ou 16 s’il est suffisamment riche et dynamique.

9.      9. Insérez en légende des champs de texte simples pour décrire les lieux ou les moments et idéalement commentez-les plutôt ou faites-les commentés par une personne ayant une meilleure diction que vous-même.

10.  10. N’utilisez pas à outrance des effets spéciaux.


Plus vous restez simple, plus vos séquences seront digestes à regarder.

11. Filmez surtout des lieux, des moments ou des objets insolites.

Il ne sert à rien de filmer constamment tout ce que vous voyez. Vous ne réalisez pas un documentaire !

12.  12. N’oubliez pas l’élément humain.

P6.jpg

On a souvent, à tort, tendance à filmer un monument, un site, que sais-je ? en attendant que les autochtones, le public ou des touristes quittent votre scène pour filmer. ERREUR ! L’élément humain donne de la vie à vos séquences, et de plus, lorsque vous filmez plus particulièrement un monument ou un site, les personnages donnent l’échelle du lieu.

par Marc Weikmans - juin 2024


Date de création : 16/06/2024 @ 16:51
Catégorie : Formations - Filmer mieux
Page lue 174 fois